PROJETS

BreizhImmo, un outil flexible pour accompagner des projets immobiliers complexes

Complémentaire des dispositifs de financement classiques et des outils locaux d’accompagnement, BreizhImmo offre une solution adaptée et économiquement viable permettant de favoriser la croissance de l’entreprise et le développement économique du territoire. Il donne également à l'entreprise bénéficiaire, mais aussi à d'autres investisseurs ou acteurs du territoire, la possibilité de co-investir. Les effets de levier sont ainsi encouragés sur des projets majeurs pour le développement de l'emploi local.

©SemBreizh
Kerhis

Les nouveaux locaux de Châteaulin

KERHIS, à Châteaulin

Éditrice de solutions logicielles dédiées à l’agriculture et à l’agroalimentaire, Kerhis a connu un très fort développement de son activité, à la fin des années 2010, renforcé par l’acquisition de l’entreprise Gicasa Informatique et du pôle agricole du Groupe Cogeser. Cette croissance s’est accompagnée d’un fort besoin en personnel, dont l’effectif était amené à doubler en quelques années.

L’entreprise a donc sollicité BreizhImmo et, ensemble, ils ont pu travailler sur la construction d’un nouvel ensemble immobilier, dans le parc d’activités de Pen Ar Roz à Châteaulin. Dimensionné pour accueillir jusqu’à 120 collaborateurs, le nouveau bâtiment couvre près de 2 000 m² sur un foncier de quelque 10 000 m² et comprend des espaces de travail lumineux avec traitement acoustique de qualité, des espaces conviviaux (cafétéria, plusieurs espaces détentes, terrasse extérieure), une salle de sport.

Par ailleurs, BreizhTerre de Soleil -filiale de BreizhÉnergie- est intervenue sur ce projet pour installer 600 m² d’ombrières photovoltaïques (100 kWc) sur le parking de l’entreprise. Comme pour la Compagnie Bretonne Furic, SemBreizh saisit l’opportunité offerte par les constructions BreizhImmo pour exploiter les surfaces disponibles et accroître la production d’énergie solaire en Bretagne.

 

BreizhImmo a porté l'investissement pour la construction du nouveau siège de Kerhis, pour un montant total de 3,3 M€ TTC, co-investis avec la Sempi et Kerhis, et financés avec l'appui de banques bretonnes. En décembre 2019, l'ensemble des équipes de Kerhis ont pu investir les nouveaux locaux construits sous le pilotage de l’agence finistérienne de SemBreizh.

 

©anthracite
Entech

Le nouveau bâtiment d'Entech présenté sous forme d'une maquette

ENTECH, à Quimper

Créée en 2016, Entech Smart Energies développe, construit et met en service des systèmes de stockage pour les énergies renouvelables et des solutions de conversion de l'énergie (smarts grids ou réseaux intelligents).

Avec une activité en forte croissance, Entech prévoit de renforcer ses effectifs de manière conséquente. Pour soutenir ce développement, l’entreprise devait se doter d’un nouveau siège et de nouveaux ateliers pour lesquels elle a fait appel à BreizhImmo.

La construction du nouvel équipement de 4 200 m² a été livré début 2021, pour un investissement total de 5,6 M€ TTC incluant 1 200 m2 de bureaux et surfaces tertiaires et 3 000 m2 d'ateliers

Évoluant dans le secteur de l’énergie, Entech devait se doter d’un bâtiment exemplaire. Conçue par l’architecte Jean-Charles Castric, l’opération a été menée sous la maîtrise d’ouvrage de SemBreizh pour un résultat aux performances remarquables : Entech est labellisé PassivHaus non seulement pour ses bureaux mais aussi pour ses ateliers. Une exception pour un bâtiment industriel de cette dimension !

©PascalLéopold
L'entreprise Furic

D'une surface de 6 000m², la conserverie s'est dotée d'un nouvel espace moderne et performant

Entreprise Furic, à Penmarc'h

Connue pour ses marques La Compagnie Bretonne et Keriti, la conserverie de produits de la mer haut de gamme Jean-François Furic était historiquement installée dans le port de Saint Guénolé à Penmarc’h. Afin de poursuivre son développement, la conserverie devait se doter d’un nouvel outil de travail moderne et performant.

 

Avec l'appui des banques bretonnes, Breizh Immo et les partenaires Sempi, Banque des Territoires et l'entrepreneur Jean-François Furic ont co-investi à hauteur de 10 M€ pour la réalisation d’une nouvelle conserverie dans le parc d'activités de Penmarc'h. D'une surface de 6 000 m2, le bâtiment, emménagé en janvier 2020, a permis de pérenniser l’emploi d’une soixantaine de personnes dont les conditions de travail ont été fortement améliorées.

En extérieur, 600 m² d’ombrières photovoltaïques (100 kWc) ont été installés sur le parking de l’entreprise en lien avec BreizhTerre de Soleil, filiale de BreizhÉnergie. En effet, SemBreizh se veut acteur de la transition énergétique et, sur chaque opération dont elle est maître d’ouvrage seule ou via ses filiales, elle étudie l’opportunité de produire des énergies renouvelables, ici du solaire.

 

Le projet de l’entreprise Furic est le résultat d’un modèle de montage complexe réussi grâce à l'agilité et à l'engagement des partenaires de BreizhImmo.

 

 

       

 

©SemBreizh
JB Océane

Le bâtiment JB Océane entièrement modernisé

JB Océane, port de Concarneau

Trente ans après avoir créé JB Océane, Jean Burel souhaitait doter son entreprise d’un nouvel outil industriel afin d’en préparer la reprise par ses enfants. La conserverie artisanale de produits issus de la pêche locale commercialise ses conserves, produits alimentaires bio et autres articles d’épicerie fine sous les marques Jean Burel Concarneau et Algo d'Aure.

Afin de moderniser ses installations, gage de développement économique et de pérennisation de l’emploi de ses quinze salariés, l’entreprise a bénéficié de l’appui de Breizh Immo pour porter cet investissement d'un montant de plus de 2 M€, financés avec l'appui des banques partenaires.

Intégrant tous les nouveaux moyens de productions et répondant aux dernières normes sanitaires en vigueur, le nouvel atelier, situé à proximité de la nationale 165, a pu démarrer sa production en janvier 2021. Sur une surface de plus de 1 000 m², il est composé d’une usine de production, d’un magasin de vente et de bureaux. L’ensemble offre ainsi, de meilleures capacités de production et de développement dans un environnement de travail de qualité.

          

©SemBreizh

Inauguration de l'usine Cinq Degré Ouest sur le port de Lorient, en présence du Président du Conseil régional de Bretagne

CINQ DEGRÉ OUEST, port de Lorient

Pionnier du traitement par haute pression des produits de la mer en France et en Europe, Cinq Degrés Ouest -5DO, est spécialisée dans l’extraction de la chair de coquillages et crustacés crus et leur cryogénisation. Développant une activité en forte croissance, elle est la première entreprise à avoir bénéficié du dispositif BreizhImmo pour la création de son usine sur le port de Lorient.

Initialement installée à Riec-sur-Belon (29), la jeune entreprise du groupe familial Cadoret voit son activité croître très vite et passe rapidement d’un effectif de 9 à 45 personnes. Elle manque alors d’espace pour faire face à son développement. À la recherche de nouveaux locaux, adaptés aux spécificités de son activité, l’entreprise s’oriente vers la construction d’un nouvel atelier sur le port de Lorient Keroman avec l’appui de Breizh Immo.

Moderne et pensé sur-mesure pour l'activité de conserverie de "nouvelle génération" que mène l'entreprise Cinq Degrés Oouest, l’équipement a été livré en juillet 2018. Représentant un investissement de 3,8 M€ TTC, il a été financé à hauteur de 20% par Breizh Immo, en fonds propres, et à 80% par apports bancaires.

 

 

 

©SemBreizh
Bluekango

La perspective des nouveaux locaux de Bluekango

BLUEKANGO À CESSON-SEVIGNÉ (35)

Spécialisée dans la digitalisation des process et éditeur d’une plateforme logicielle de gestion QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement), BlueKanGo connaît une très forte croissance en France et à l’étranger. Alors que ce développement s’accompagne d’un besoin en personnels conséquent -recrutement de près de 70 personnes en 2 ans-, l’entreprise avait besoin de nouveaux locaux, plus spacieux.

Elle a sollicité BreizhImmo pour porter ce projet immobilier qui sera livrée fin 2022 dans la ZAC Via Silva à Cesson-Sévigné, dans l’agglomération rennaise. Sur un terrain de 2 500 m², l’immeuble de deux étages comprend un sous-sol et 2 250 m² de bureaux répartis sur les 3 niveaux.

Représentant à investissement total de 5,2 M€, le nouveau siège social de BlueKanGo est financé à hauteur de 850 000 € en fonds propres et 4,4 M€ par emprunts bancaires.

La maîtrise d’ouvrage de l’équipement est assurée par SemBreizh.

OKWIND À TORCÉ (35)

Spécialiste de l’autoconsommation, le Groupe OKwind conçoit, fabrique et installe des trackers solaires dont les panneaux photovoltaïques suivent la course du soleil comme un tournesol. A la fin des années 2010, avec une croissance annuelle supérieure à 30%, les équipes s’étoffent et les locaux vitréens de 1 500 m² deviennent insuffisants.

Pour répondre à ce besoin d’infrastructure nécessaire au développement du groupe, BreizhImmo s’est engagée à ses côtés pour acquérir les anciens locaux d’une entreprise de Torcé, à proximité immédiate de Vitré, et entreprendre les restructurations et aménagements nécessaires. Si l’enveloppe extérieure n’a pas été modifiée, l’équipement a été entièrement réagencé et comprend aujourd’hui 3 300 m² d’ateliers et 1 600 m² de bureaux neufs ou rénovés sur 1,2 ha de terrain.

L’entreprise a pu investir progressivement ses nouveaux locaux entre septembre 2020 et février 2021. L’investissement de plus de 4 M€ a été financé à hauteur de 20% en fonds propres BreizhImmo.

©SemBreizh
La Coop des masques

L'usine désaffectée a été réhabilitée pour lancer la production de masques chirurgicaux et FFP2

LA COOP DES MASQUES À GRÂCES (22)

Dans le contexte sanitaire de début 2020, la Coop des masques est née de la volonté des collectivités locales de relancer une production locale de masques FFP2 et chirurgicaux. Constituée sous forme de SCIC (société coopérative d’intérêt collectif), elle a bénéficié de l’accompagnement de BreizhImmo pour réhabiliter une usine désaffectée et y aménager son outil de productions à Grâces, en bordure de RN12.

Une première partie de l’équipement, livrée début 2020, a permis de lancer la production de masques Une première partie de l’équipement, livrée début 2020, a permis de lancer la production de masques. À terme, l’entreprise prévoit de fabriquer sa propre matière première.